Notre TOP 5 des Fintechs : ces startups qui changent les codes de la Finance

Top 5 des startups | 11 mars 2021

Les technologies continuent de progresser et elles ont donné naissance à une multitude de nouvelles industries. Parmi elles se trouve la fintech. Le secteur de la finance est un secteur difficilement pénétrable et pourtant, ces 20 dernières années ont vu une explosion de nouvelles startups visant à révolutionner l’automatisation dans ce secteur. Avec l’accès mobile, l’une des nouvelles tendances les plus fortes, ces entreprises s’efforcent de créer un système utilisateur transparent et plus rationalisé pour les entreprises et les utilisateurs finaux. Par conséquent, les fintechs révolutionnent l’expérience client en adoptant les meilleures pratiques des géants du digital (design simple et épuré, personnalisation des parcours et des offres), à même de séduire notamment les millennials. Cette digitalisation de la manière de consommer le produit financier, permet de proposer des offres à des tarifs très concurrentiels et de démarquer dans le secteur.

Le classement 2021 de la French Tech Next 40/120 intègre une fois encore de nombreuses fintech/assurtech : 19 sociétés ont été sélectionnées. Le secteur représente près de 16% du FT120 (+1,6 points par rapport à l’an passé(2)) et 22,5% du Next 40 (+2,5 points). Il est désormais la première catégorie du Next 40.

Open 2 Innovation vous présente les 5 fintechs françaises les plus prometteuses de 2021 :

– Lydia : La référence pour les paiements entre proches

Durant les 2 dernières années, impossible d’être passé à côté de cette application de transfert d’argent. Lydia a tellement facilité les paiements et les remboursements qu’elle est devenue un nouveau réflexe pour des millions de français qui disent « Je te fais un Lydia »  pour dire « Je t’envoie de l’argent ». Cette Fintech, qui a levé 112 millions d’euros en 2020, s’impose comme la référence européenne du paiement entre proche !

– Alma : Le paiement en plusieurs fois garanti pour les professionnels

Avec la crise du Covid-19 et l’avènement de e-commerce, les petites et grandes entreprises n’ont jamais autant eu besoin du paiement fractionné. Pourtant indispensable, le paiement fractionné était jusqu’alors inaccessible aux petites et grandes entreprises. Le paiement est une étape majeure de l’expérience d’achat : les commerçants doivent proposer à des clients de plus en plus exigeants une expérience simple et rapide. C’est ce que propose Alma, cette startup, qui vient de boucler une nouvelle levée de fonds de 12,5 millions d’euros auprès des investisseurs français Idinvest et Isai. Fraichement intégrée au FT120, la startup ne cesse de s’étendre et de progresser sur un marché qui reste encore à améliorer.

– Lemonway : La solution de paiement dédiée aux places de marché

Lemonway est une solution sécurisée, modulable et conforme qui permet à ses clients (places de marché et collectes de fonds) d’optimiser leurs flux de paiement et d’exploiter pleinement le potentiel de leur plateforme. Après une levée de fonds de 25M d’€ fin 2019, pour renforcer son développement en Allemagne et en Angleterre, la startup fait son entrée l’année dernière au FT120, et s’y maintient cette année. De belles perspectives en vue pour cette pépite française !

– Qonto : La gestion des finances seul ou en équipe

Qonto c’est LA néobanque pour les PME. Sa solution de compte pro en ligne pour les entreprises et les indépendants, permet de gérer simplement et efficacement ses finances. Fait notable, Qonto réalise une impressionnante levée de fonds de 104 Millions d’€ en 2020. C’est la première fois qu’une startup tricolore du monde de la finance finalise une augmentation de capital supérieure à 100 millions d’euros (devançant ainsi Wynd et ses 72 millions d’€). Qonto entend accélérer son développement européen et obtenir une licence d’établissement de crédit. Elle vise plus de 130.000 entreprises clientes à l’horizon fin 2020, contre 65.000 aujourd’hui.

– Swile : anciennement Lunchr, c’est le titre restaurant Nouvelle Génération

Le papier représente un poids de gestion colossale pour les entreprises, les cartes qui fonctionnent sur un réseau privatif peuvent parfois avoir quelques problèmes techniques. C’est pourquoi cette startup montpelliéraine, créée en 2018 par Loïc Soubeyrand, propose une toute nouvelle génération de Mastercard®, acceptée dans tous les établissements, et sur les applications mobile de livraison de nourriture. La startup a également annoncé une levée de fond de 70 Millions d’€ l’année dernière, avant d’intégrer le Next 40, pour 2021. Une solution pleine de promesses qui annonce une belle révolution dans le domaine de la Fintech et des Ressources Humaines !

Nous utilisons des cookies

En cliquant sur "J'accepte", vous reconnaissez accepter le cookie de tracking (Google Analytics) installé par ce site. Vous pouvez également refuser d'être tracé afin de continuer votre visite et ainsi ne transférer aucune information personnelle à des services tiers.